La Planète des Singes : L’Affrontement, la critique

planetesinges

 

Trois ans après la sortie des Origines par Rupert Wyatt, Matt Reeves (Cloverfield) nous emporte à nouveau sur la planète des singes avec L’Affrontement, pour un combat sans merci. Le film sortira le 30 juillet au cinéma et en voici la critique.

10 ans après la première révolte de César (Andy Serkis), les singes ont évolué et une grande partie de la population a été décimée par un virus simiesque. Deux camps se sont alors créés et s’apprêtent à lutter pour leur survie, mais qui sera l’espèce dominante ?

Une esthétique

Dans une atmosphère post-apocalyptique, Matt Reeves nous livre un film aux effets spéciaux grandioses, aussi bien dans l’élaboration des singes que dans les décors. Le studio WETA Digital, qui avait déjà réalisé les effets visuels du premier opus, mais aussi d’autres long-métrage à succès comme Avatar ou encore King Kong, se surpasse une fois de plus.

La 3D ne saute pas au visage du spectateur, mais nous immerge en douceur dans l’univers simiesque de Pierre Boulle. Les scènes qui nous font découvrir ce nouveau monde ne sont d’ailleurs pas sans rappeler l’esthétique de…

Lire la suite sur Studyrama.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s